VAN AN PHAI France - Kung Fu vietnamien

Ecole d'art martial vietnamien : cours de Kung Fu, Khí Công et self-defense

La pratique à mains nues

Les techniques de combat du Kung Fu vietnamien

Dans la tradition du Kung Fu vietnamien, les mouvements de combat à mains nues du style Võ Kinh Vạn An utilisent toutes les « armes naturelles » du corps et leurs possibilités :

  • les bras : techniques de frappe avec les poings, les paumes, les doigts, les coudes, les avant-bras, les épaules, techniques de saisies et de clés
  • les jambes : techniques de coups de pied et de genou, techniques de fauchage et de ciseaux
  • l’ensemble du corps pour les techniques de projection et d’immobilisation

Ces très nombreux mouvements de base permettent une grande variété d’applications martiales, qui peuvent être utilisées à toutes distances de combat et en situation d’auto-défense.
Lorsqu’on recherche l’efficacité, ces coups sont portés sur des parties particulièrement sensibles du corps, dont certaines sont simples à localiser (gorge, parties génitales, yeux…), tandis que d’autres correspondent à des points vitaux déterminés par la médecine traditionnelle chinoise et vietnamienne.

Ces techniques de combat à mains nues sont régulièrement répétés lors des cours, sous plusieurs formes:

  • en séries simples combinées avec des déplacements,
  • en enchaînements codifiés de combat (voir l’article sur les Quyền),
  • en applications en travail à deux (avec mouvements contrôlés),
  • en combat (souple ou plus appuyé).

 Ces différentes formes de travail permettent de développer des qualités indispensables au combat :

  • des automatismes (pour des contre-attaque adaptées)
  • la rapidité
  • la souplesse
  • la puissance (l’explosivité plus que la simple force)
  • la stabilité dans les déplacements
  • l’endurance…

 

L’influence du règne animal

Au Viêt Nam comme en Chine, les maîtres d’arts martiaux se sont inspirés d’animaux de leur environnement et d’animaux mythiques pour codifier certaines techniques et stratégies de combat. Vạn An Phái se réfère entre autres aux animaux suivants : chat, tigre, léopard, singe, buffle, serpent, aigle, dragon…

Dans les techniques ou quyền propres à chaque animal, on retrouve donc des caractéristiques qui lui sont propres (agilité, puissance, vivacité…) ou des mouvements rappelant ses armes naturelles (griffes du tigre et du chat, serres de l’aigle, frappes piquées en forme de tête de serpent, coups de la main du singe…).

 

Ecole française VẠN AN PHÁI © 2014-2016